Un éternel Treblinka (Sciences Humaines et Essais)

Un ternel Treblinka Sciences Humaines et Essais La souffrance des animaux leur sensibilit dtres vivants est un des plus vieux tabous de lhomme Dans ce livre iconoclaste que certains considreront mme comme scandaleux mais courageux et novateur

  • Title: Un éternel Treblinka (Sciences Humaines et Essais)
  • Author: Charles Patterson
  • ISBN:
  • Page: 497
  • Format: nombredepagesdelditionimprime
  • La souffrance des animaux, leur sensibilit dtres vivants, est un des plus vieux tabous de lhomme Dans ce livre iconoclaste que certains considreront mme comme scandaleux , mais courageux et novateur, lhistorien amricain Charles Patterson sintresse au douloureux rapport entre lhomme et lanimal depuis la cration du monde Il soutient la thse selon laquelle loppression des animaux sert de modle toute forme doppression, et la bestialisation de lopprim est une tape oblige sur le chemin de son anantissement Aprs avoir dcrit ladoption du travail la chane dans les abattoirs de Chicago, il note que Henry Ford sen inspira pour la fabrication de ses automobiles Ce dernier, antismite virulent et gros contributeur au parti nazi dans les annes 30, fut mme remerci par Hitler dans Mein Kampf Quelques annes plus tard, on devait retrouver cette organisation du travail dans les camps dextermination nazis, o des mthodes trangement similaires furent mises en uvre pour ttaniser les victimes, leur faire perdre leurs repres et dcouper en tches simples et rptitives le meurtre de masse de faon banaliser le geste des assassins Un tel rapprochement est lui mme tabou, tant entendu une fois pour toutes que la Shoah est unique Pourtant, lauteur yiddish et prix Nobel de littrature Isaac Bashevis Singer qui a crit, dans une nouvelle dont le titre de ce livre est tir, pour ces cratures, tous les humains sont des nazis fut le premier oser la comparaison entre le sort rserv aux animaux dlevage et celui que les hommes ont fait subir leurs semblables pendant la Shoah Sinspirant de son combat, Patterson dnonce la faon dont lhomme sest impos comme lespce des seigneurs , sarrogeant le droit dexterminer ou de rduire lesclavage les autres espces, et conclut son essai par un hommage aux dfenseurs de la cause animale, y compris Isaac Bashevis Singer lui mme Le livre de Charles Patterson psera lourd pour redresser les torts terribles que les hommes, au fil de lhistoire, ont infligs aux animaux Je vous incite vivement le lire et rflchir son important message Jane Goodall, primatologue Le dfi moral pos par Un ternel Treblinka en fait un livre indispensable pour celui qui cherche explorer la leon universelle de la Shoah Maariv, journal isralien

    • Unlimited [Fiction Book] ↠ Un éternel Treblinka (Sciences Humaines et Essais) - by Charles Patterson ↠
      497 Charles Patterson
    • thumbnail Title: Unlimited [Fiction Book] ↠ Un éternel Treblinka (Sciences Humaines et Essais) - by Charles Patterson ↠
      Posted by:Charles Patterson
      Published :2018-08-19T06:58:31+00:00

    One thought on “Un éternel Treblinka (Sciences Humaines et Essais)

    1. Excalibur 45

      Ce livre constitue une recherche approfondie ( 240 livres cités en bibliographie) qui démontre comment les évènements tragiques de la Shoa furent le prolongement inéluctable de cette pensée qui justifie la suprématie d’une catégorie d’êtres sur d’autres et comment le traitement des animaux d’élevage aux Etats-Unis au début du XX siècle servit de modèle aux nazis par la suite…La première partie explique l’origine historique, philosophique et religieuse de cette aptitude [...]

    2. Robert Netto

      Voilà, je l'ai fait : j'ai lu "Un éternel Treblinka".Cela faisait plusieurs mois que j'y pensais ; étant convaincu a priori, mais ayant quelques réticences à aller fouiller dans la boue de la 2e guerre mondiale, avec des descriptions d'abattoirs, de camps, et tout ce qui va avec à la clé.Mais au final, le livre va plus loin que cela : toute l'histoire du colonialisme et de la relation à l'autre (l'autre race, l'autre espèce) est décortiquée par Charles Patterson. C'est vivifiant, fort [...]

    3. Client Amazon

      Une œuvre que tout le monde devrait lire même sans forcément aimer les animaux.L'auteur met le doigt sur la genèse de la cruauté humaine et du pourquoi et comment l'humanité en est venu, et continu, à commettre de les pires exactions que ce soit envers les animaux ou envers ses semblablesLa croyance d'une supériorité humaine sur l'ensemble de la création donne l'illusion d'avoir tous les droits. La croyance d'une supériorité d'une nation sur une autre, La croyance d'une supériorité [...]

    4. Gaël

      Je ne dirai qu'une chose : lisez-le et alors vous comprendrez !L' animal souffre aussi. L'être humain, son tortionnaire, son bourreau, semble faire comme si de rien n'était, comme si le fait de "devoir" nourrir l'humanité pouvait tout justifier. Je suis végétarien, je l'étais avant de lire ce livre. Mais si vous ne l'êtes pas, "rassurez-vous", cela ne vous empêche en rien de vous procurer cette lecture Et alors, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas ! (et croyez-moi, le para [...]

    5. Lou

      Un ouvrage très dur, parfois insoutenable tant du point de vue de l'humain que de celui de l'animal.Partant du principe partagé par la majorité de la population occidentale, depuis le début du XXé siècle, que animal = chose, on arrive rapidement à humain qu'on veut éliminer = animal = chose."Auschwitz commence partout où quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux." Theodor Adorno (1903-1969)

    6. E.LUDO

      Voulez-vous devenir végétarien ou même végétalien ? alors lisez ce livre car il montre comment l'acceptationde la souffrance animale conduit à la violence contre les humains. La violence arbitraire et sans recours possibledont les animaux sont victimes dans notre monde est inacceptable.

    7. A.NADAL

      Ce livre est remarquable, d'une grande érudition et se lit de plus comme un roman. Les processus qui mènent au massacre quotidien de millions d'animaux pour le bon vouloir des hommes (l'alimentation à base de viande n'est pas une nécessité pour notre espèce) et ceux qui ont conduit à la Shoah présentent plus que des analogies. Cet ouvrage, plein d'intelligence et de compassion, en fait la démonstration. A méditer, la phrase du philosophe allemand T. ADORNO reprise dans le livre:" Ausch [...]

    8. BERGER Philippe

      Pour rabaisser son ennemi, on l'assimile a un animal, un rat, un singe, de la vermine,.pourquoi ?Parce qu' on a pris l'habitude de considérer les animaux comme étant a notre merci. Ce sont des êtres vivants que nous avons le droit de tuer.Pour tuer des humains sans remords quoi de plus simple que de les considérer comme des animaux ?

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *